Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Paroles de collègien

Tu es en 4e ou en 3e  et il te faut réflechir à ton orientation.
Quelques conseils d'élèves, tu dois : 
- te donner les moyens de choisir un métier qui te plaît.
Et oui, il va falloir peut-être travailler plus en classe mais c'est ton avenir que tu te prépares ne n'oublie jamais ;
- suivre les conseils de ton professeur principal ;
- rencontrer souvent le COP ;
- participer aux portes ouvertes des lycées ;
- réagir avant la fin du deuxième trimestre sinon tu vas souffrir.

Maintenant à toi de choisir ton métier pour demain.


Collège La Loge des Bois

undefined
undefinedundefined


undefined
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 08:56
MÉDECIN GÉNÉRALISTE
 Aider, soigner et rassurer.
    
 

Gardien du bien-être et de la santé, le généraliste est de tous les médecins celui qui est le plus consulté. Maladies graves ou petits bobos, il est toujours là pour écouter ses patients et les soulager. Il assure un rôle préventif en diffusant des informations sur la santé, par exemple sur de nouveaux vaccins.

 
Les conditions de travail : 

Même si le médecin travaille dans un cabinet où il reçoit ses patients, il effectue aussi des visites à domicile. Salarié dans un hôpital, une administration ou une entreprise, il reste sur place toute la journée. Certains choisissent de partir à l'étranger en travaillant pour des associations humanitaires.

 
 Pour ce métier les qualités requises et les aptitudes sont : 

Il faudrais être :

• Disponible : Savoir écouter ses patients, c'est déjà les soigner un peu. Sens du dialogue et humanité sont nécessaires.

•Consciencieux / Consciencieuse: La santé des patients est en jeu. Chaque consultation doit être menée avec le même sérieux.

• Posé / Posée: Dans les situations d'urgence ou face à des cas difficiles, le médecin doit garder calme et sang-froid.

• Travailleur / Travailleuse: Les études de médecine sont réputées longues et difficiles. Il doit tout au long de sa carrière se tenir informé des progrès de la médecine et de la recherche.

                                                                                                                                                                                              
Les formations nécessaires sont :

Pour devenir médecin généraliste, 9 années d'études, sinon rien ! Le parcours est divisé en 3 cycles. Le premier cycle d’études médicales dure 2 ans : la PACES, première année commune des études de santé (médecine, odontologie, sage-femme et pharmacie) ou"L1 santé". Cette PACES est sanctionnée par un concours qui se déroule en 2 temps : une fois le 1er semestre terminé et à la fin du 2e semestre (épreuves communes et épreuves spécifiques). Le bac S avec mention est vivement conseillé : 95 % des étudiants admis en 2e année ont un bac scientifique. Le deuxième cycle des études médicales (DCEM) se déroule sur 4 ans et permet de commencer la formation pratique à mi-temps. En fin de 6e année (DCEM4) a lieu un concours appelé épreuves nationales classantes. Le choix de la médecine générale (comme des autres filières de spécialités proposées) dépend des résultats et du rang de classement. Le troisième cycle des études médicales dure 3 ans. De longs stages rémunérés en milieu hospitalier ou chez des médecins libéraux sont organisés. Les internes deviennent titulaires du diplôme d’Etat de docteur en médecine générale, indispensable pour exercer en tant que médecin généraliste. Les médecins peuvent poursuivre leurs études en préparant une capacité de médecine. Selon le type de capacité, la formation dure de 1 à 2 ans.

 
Les débouchées sont :

             En France, 70 % des médecins généralistes exercent en libéral, c'est-à-dire à leur compte. Les nombreux départs en retraite et les fermetures de cabinets vont permettre le recrutement massif de jeunes médecins.


Les hôpitaux emploient essentiellement de jeunes médecins.

Les administrations, les collectivités territoriales et les entreprises recrutent des médecins du travail, qui ont un rôle de prévention ou de conseil.

L'Ile-de-France concentre 20 % des médecins généralistes du pays, soit près de 20 000 praticiens en activité. La densité médicale est cependant variable d'un département à l'autre : de 61 médecins généralistes pour 100 000 habitants en Seine-Saint-Denis à 88 pour 100 000 à Paris). Le nombre de médecins généralistes francilens tend à diminuer car tous les départs à la retraite ne sont pas remplacés.
 
Salaire :

             Votre salaire dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes.


• Médecin salarié
3 300 € à 6 200 €

• Médecin libéral
2 200 € à 7 800 €

Les points positifs :

Au fil du temps, le médecin généraliste tisse de vrais liens avec ses patients, ce qui lui vaut l'appellation de "médecin de famille"

 
Mais par contre les points négatifs :

Les médecins généralistes peuvent voir jusqu'à trente patients par jour, un rythme épuisant !

 
 
Source : http://www.lesmetiers.net/france5/index-fr.php?inc=fiche_metier&idDoc=p1_193795&page=1
Repost 0
Published by 3A option DP3 - dans santé - social - soins
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 08:45

Puéricultrice

Description du Métier :

Le Métier de Auxiliaire Puéricultrice dans une maternité ou un centre hospitalier, l'auxiliaire de puériculture donne les soins courants aux nouveau-nés ou aux enfants en bas âge. Il surveille leur courbe de poids et de température, veille à leur hygiène, prépare les biberons. Il accompagne aussi la maman dans son apprentissage des soins au bébé. Enfin, c'est lui qui assure l'entretien de la chambre de l'enfant et du matériel utilisé.

Dans une crèche, le rythme de l'auxiliaire de puériculture suit celui des enfants. Il veille à leur hygiène et à leur alimentation, apprend l'autonomie aux plus grands. L'organisation de jeux et d'activités d'éveil constitue un autre pôle important de son travail. Il permet de développer la socialisation de l'enfant avant son entrée à l'école. Pour exercer ce métier, aimer les tout-petits n'est pas un critère suffisant. Patience, disponibilité et douceur sont requises pour travailler toute la journée avec des enfants en bas âge. De même, une bonne santé et un solide équilibre psychologique sont nécessaires pour s'investir dans ce métier.

Formations de Diplôme :

Le diplôme d'état d'auxiliaire de puériculture est obligatoire pour exercer cette profession.

Durée : un an après la réussite à un concours d'entrée sans condition de diplôme préalable. Il faut être âgé de 17 ans au moins à l'entrée en formation.

Après la 3e

Diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture

Niveau d'accès :  CAP ou équivalent.

Auxiliere--over-blog-3A.png 

Condition de travail :

L’Auxiliaire Puériculture travail avec une équipe mais aussi individuel.

Les Horaires se  déroules selon un emploi du temps établi à l'avance, dans la limite de 35 heures par semaine.

Sa se situe dans une Crèche, Le salaire de débutant  et 1436€.

 

Mon avis sur le métier :

Mon avis sur le métier par rapport à mon orientation c’est que sa m’intéresse, mais je ne suis pas encore au niveau de ce que je veux faire.

 Auxiliaire

Les Trois Verbes 

-Communiquer                                                      

 - Occuper   

 - Soigner                       

Repost 0
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 08:43

Radiothérapeute.

 

Description du métier : Médecin spécialiste des traitements des cancers par radiothérapie, appelé aussi oncologue radiothérapeute. Une radiothérapie consiste à exposer la tumeur et, parfois, certains ganglions reliés à l'organe atteint, à des rayons afin de détruire les cellules cancéreuses. En collaboration avec une équipe spécialisée qui comprend un physicien et un dosimétrie, le radiothérapeute calcule la dose de rayons nécessaire au traitement du patient et planifie les séances de radiothérapie. Celles-ci seront effectuées par un manipulateur de radiothérapie. Des consultations régulières permettent au radiothérapeute de vérifier le bon déroulement du traitement et de prescrire des médicaments pour traiter d'éventuels effets secondaires.

 

Formation est diplôme : Les études sont Cinq années d'études dont 2 années deformation de base et 3 années de formation supérieure.

 

 

Condition de travail : Le radiothérapeute travail avec une équipe spécialisée qui comprend un physicien et un dosimétrie. Le métier de radiothérapeute se pratique a l hôpital.  

 

 

Mon avis sur le métier : Mon avis sur le métier, para port a mon orientation je ne voudrait pas faire se métier. Mais se métier parait bien.

 

 

 Les trois verbes sont : soigner, traiter, communiquer.

overblog-image.jpg

Repost 0
Published by classes de dp3 - dans santé - social - soins
commenter cet article
17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 09:21
PUÉRICULTRICE
S’occuper,encadrer et éduquer
 
Description :
Ce métier consiste à veiller au bien-être physique et moral de l’enfant, s’en occuper et  le comprendre.
 
Conditions de travail :
On peut travailler seul ou en équipe dans les hôpitaux , les crèches et les maternités.
 
Aptitudes et qualités requises :
Se sont plutôt les femmes qui font ce métier, il faut être patiente, douce et responsable. Il faut aimer les enfants .
 
Formation nécessaire:
Ce métier nécessite bac +4 il faut avoir le diplôme d’état de puéricultrice .
 
Débouchés :
Les hôpitaux, les crèches, les maternités et les PMI.
 
Salaires :
Le salaire est de 1600€ environ en début de carrière .
 
Les points positifs : C’est très émouvant de s'occuper des bébés et de leur apprendre des choses chaque jour.
 
Les points négatifs : C’est que l’on peut s'attacher aux bébéx alors que généralement ils ne restent pas longtemps et après il n’y a plus de contact.
Repost 0
Published by classes de 4ème - dans santé - social - soins
commenter cet article
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 19:41
INFIRMIÈRE
Soigner, aider, informer
 
Les conditions de travail :
L’infirmière peut travailler en équipe ou avec des professionnels de la santé et du secteur social. Les conditions de travail sont variés : hôpital, structure médico social, clinique et dans les écoles…
 
Les aptitudes, les qualités requises :
Il faut être naturel et être de bonne condition physique.
 
 Les débouchés :
Actuellement 420000 infirmières dont 90% de femmes dont les ¾ travaillent en tant que salariés. Il manque beaucoup d’infirmières dans tous les secteurs (hôpital, clinique, structure médique social, école).
 
Salaire :
1400€ : début de salaire ;
2500€ : fin de carrière.
 
Formation :
Après le bac, 4ans d’études (il faut réussir le concours d'entrée)
puis faire 4ans (38 mois) d’études et de stages mélanger
ou faire un BEP sanitaire et social mais il est ensuite très difficile d'accèder aux écoles d'infirmières.
 
Les points positifs :
Soigner les personnes, les informer, les aider et les rendre autonomes.
 
Les points négatives :  Ce métier manque beaucoup de personnels et il parfois difficile de mener une vie de famille.
 
Repost 0
Published by classes de 4ème - dans santé - social - soins
commenter cet article
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 15:59
VÉTÉRINAIRE
Soigner, s’occuper, diagnostiquer
 
Description :
Le vétérinaire est amené à des fonctions très diversifiées. Il peut être rural, canin, mixte, industriel, enseignant, mais il est avant tout celui qui soigne et prévient les maladies des animaux de compagnie et d’élevage.
 
Les conditions de travail :
A la campagne, la pratique exige donc beaucoup de déplacement et de disponibilité. Il faut le permis de conduire. Le vétérinaire travail en majorité à son compte. Mais dans les grandes villes, le marché est presque saturé. Ce métier s’exerce principalement en libéral, mais aussi à titre de salarié.
 
Les aptitudes, les qualités requises
-         Aimer les animaux,
-         Diagnostiquer l’état de santé de l’animal,
-         Soigner l’animal (piqûres, pansements, etc.),
-         Pratiquer des interventions chirurgicales,
-         Prévenir les maladies et les épidémies (vaccinations ...),
-         Prescrire et délivrer des médicaments,
-         Conseiller le propriétaire sur l’hygiène et la santé de l’animal.
 
Formation nécessaire pour exercer ce métier :
Le cursus est structuré en 3cycles :
-         Premier cycle : 2ans après le BAC, il dispense de la formation scientifique, autrement appelé classe préparatoire.
-         Deuxième cycle : 3 ans. Il assure la formation théorique, pratique et clinique.
-         Troisième cycle : de 1 à 4ans, voie professionnel + voie des études doctorales pour la recherche.
 
Les débouchés :
Monter son cabinet seul ou en association. Etre vétérinaire inspecteur, salarié de l’industrie pharmaceutique, agroalimentaire ou être l’employé d’un praticien (assistant ou remplaçant).
 
Salaire :
Le salaire en début de carrière est de 1500 € brut, ensuite il varie selon la clientèle.
 
Synthèse :
Pouvoir aider des animaux et avoir un bon salaire quand on a son propre cabinet. Par contre il faut travailler de nuit, le dimanche, les jours fériés et parfois à l’étranger.
 
Sources : CIDJ, Wikipédia et le cd-rom ONISEP.
 
Repost 0
Published by classes de 4ème - dans santé - social - soins
commenter cet article
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 15:45
CHIRURGIEN-DENTISTE
Soulager, Réparer et Veiller
       
       
DESCRIPTION :
Il s’occupe médicalement de la bouche, des dents et des gencives ; il soulage, répare et veille aussi à l’esthétique du sourire. Il traite aussi bien les caries que les infections buccales plus graves.
 
LES CONDITIONS :
C’est un métier sédentaire, il travaille dans un cabinet. 90% des chirurgiens-dentistes travaillent à titre libéral et donc fixe eux-mêmes leurs horaires et le montant de la consultation. Le permis de conduire n’est pas vraiment nécessaire pour exercer ce métier.
        
LES QUALITÉS, LES APTITUDES :
Pour soigner grands et petits, outre son habileté technique et sa dextérité, il doit faire preuve d’écoute de tact et de psychologie. S’il est installé en libéral, des qualités de gestionnaire lui sont indispensables.
 
FORMATIONS NÉCESSAIRE :
Pour exercer il faut faire des études d’odontologie, mais une difficulté de taille, le concours commun avec celui des études de médecine, il a lieu à la fin de la première année d’études. Après ce cap, les études durent six voire huit ans si le candidat passe par l’internat.
 
DÉBOUCHÉS :
Après les études, le chirurgien-dentiste peut soit passer du salariat au libéral en reprenant ou en créant un cabinet. Soit se spécialiser en poursuivant une formation en odontologie.
       
SALAIRES :
Il est difficile de déterminer le revenu moyen d’un chirurgien-dentiste tout dépend de ses honoraires et du temps passé dans son cabinet. Pour un salarié, il peut touché de 2800 à 3500 euros brut.
       
SYNTHÈSES :
-Point positifs : Le chirurgien rencontre beaucoup de gens.
-Point négatifs : Certains clients ont une mauvaise hygiène                   bucco-dentaire.
 
 
Repost 0
Published by classes de 4ème - dans santé - social - soins
commenter cet article
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 16:35
ESTHÉTICIENNE
 
Embellir, Conseiller et Vendre
 

1. Description Ce métier consiste à retarder les effets du vieillissement, améliorer la texture de la peau, en cachant les imperfections. C’est aussi un métier très fatiguant car la plupart du temps il faut être debout. C’est un métier sédentaire. 

2. Les conditions de travail
 Une esthéticienne doit conseiller, écouter, renseigner et vendre. Elle doit aussi connaître chaque type de peau, utiliser les techniques de soins et les cosmétiques appropriés à chaque personne. Elle doit se tenir informée des nouveautés, elle doit savoir se diversifier et s’informer pour fidéliser ses clients, elle doit savoir communiquer et être dotée du sens de la psychologie.    
 
3. Les études requises pour exercer ce métier
Il est obligatoire de posséder un diplôme d’état.
Le C.A.P esthétique cosmétique est le diplôme d’accès au métier d’esthéticienne, or peut poursuivre par un Brevet Professionnel ou un B.T.S dans la même spécialité.
 
4. Les débouchés
Elle peut travailler dans un institut de beauté, une parfumerie, une parapharmacie, une onglerie, un centre de remise en forme, une thalassothérapie, une balnéothérapie, le milieu de télévision, cinéma, théâtre, mode …
 
5. Le salaire
Une esthéticienne gagne le SMIC si elle est titulaire du C.A.P, 1250 euros environ si elle est titulaire du B.T.S esthétique.
 
6. Synthèse
§         Point positif de ce métier :
Diversification du milieu
§         Point négatif de ce métier :
Les horaires sont irréguliers. Il y a des périodes de pointes.
 
7. Sources d’information :
Le livre « les métiers de l’esthétique et de la beauté. » et le site www.onisep.fr
 
    
Repost 0
Published by classes de 4ème - dans santé - social - soins
commenter cet article
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 16:24
AMBULANCIER
Conduire, Sauver et Rassurer
 
1. Description :
Ce métier consiste à emmener des personnes âgés, malades ou blessés. Il faut savoir conduire avec souplesse pour ne pas blesser plus les patients. Ils doivent conduire vite et quelques fois avec la sirène. Il va chercher les patients à leurs domiciles jusqu'à l’hôpital.
 
2. Les conditions de travail :
L’ambulancier peut être amener à conduire à n’importe quel heure du jour ou de la nuit, en semaine comme en week-end. Il peut travailler seul ou en équipe.
 
3. Les aptitudes les qualités requises :
Il doit avoir un permis de conduire B depuis au moins deux ans et validé « ambulance ». Il doit être patient s’il tombe dans un embouteillage. Le conducteur ambulancier est titulaire du Brevet national de secourisme (BNS), du Brevet national des premiers secours (BNPS) ou de l’attestation de formation aux premiers secours (AFPS).
                                                                                          
4. Formation nécessaire pour exercer ce métier :
 Il faut obligatoirement le certificat  de capacité d’ambulancier. Il peut aller dés la troisième dans des centres de formation spécialisé. Pour faire la formation, qui dure de 3 à 6 mois.
 
5. Les débouchés :
Il peut créer son entreprise, travailler pour une entreprise privé ou pour des services d’urgences (SAMU).
 
6. Salaire :
Le salaire en début de carrière est de 1250 € brut et 2500 € brut en fin de carrière.
 
7. Synthèse :
  • Points positifs de ce métier : Plaisir de conduire, contact avec les patients. Sauver des vies.
  • Points négatifs de ce métier : Être rapide mais prudent. Être appelé de jour comme de nuit.
 
Sources :
L’étudiant métiers et formations
Les carrières paramédicales
Repost 0
Published by classes de 4ème - dans santé - social - soins
commenter cet article
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 16:05
                     PUÉRICULTRICE
Eduquer, conseiller et soigner
 
      1. Description :                             
Une puéricultrice doit aimer les bébés, savoir éduquer les jeunes enfants. Une puéricultrice doit conseiller les parents vis-à-vis de l’enfant.
 
2. Les conditions de travail : 
Quelque soit le lieu où elle exerce, une puéricultrice travaille en équipe, en collaboration avec d’autres professionnels.
 
 3. Les aptitudes, les qualités requises :  
L’écoute, le sens de l’observation, l’intérêt pour le monde des enfants, la douceur, la patience. Veiller au bien-être physique et moral des enfants.
 
4. Formation nécessaire pour exercer ce métier :  
Diplôme d’état de puéricultrice en quatre années d’études ; après ces quatre années obtenir obligatoirement le diplôme d’état d’infirmière.
 
 5. Les débouchés : 
Généralement, les jeunes diplômées ne rencontrent pas de difficultés pour décrocher un emploi, sous réserve de mobilité. Les régions bien équipées en centres de P.M.I (en service de Protection Maternelle et Infantile) offrent des débouchés intéressants.
 
 6. Salaire :  
Ils varient selon la fonction exercée et le type de structure. Dans la fonction publique hospitalière ou dans les crèches collectives et familiales, le salaire est d’environ 1600€ en début de carrière, et de 2700€ en fin de carrière. La rémunération d’une puéricultrice ayant la responsabilité d’une structure d’accueil et occupant un poste de cadre atteint 2500€.
 
  7. Synthèse :
            - Point positif de ce métier : Une puéricultrice s’occupe de bébés de tout    
            juste quelques jours. 
 
 - Point négatif de ce métier : Les horaires (les puéricultrices peuvent commencer très tard) en cas de problème.
 
 
 8. Sources : ONISEP 
 
Repost 0
Published by classes de 4ème - dans santé - social - soins
commenter cet article