Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Paroles de collègien

Tu es en 4e ou en 3e  et il te faut réflechir à ton orientation.
Quelques conseils d'élèves, tu dois : 
- te donner les moyens de choisir un métier qui te plaît.
Et oui, il va falloir peut-être travailler plus en classe mais c'est ton avenir que tu te prépares ne n'oublie jamais ;
- suivre les conseils de ton professeur principal ;
- rencontrer souvent le COP ;
- participer aux portes ouvertes des lycées ;
- réagir avant la fin du deuxième trimestre sinon tu vas souffrir.

Maintenant à toi de choisir ton métier pour demain.


Collège La Loge des Bois

undefined
undefinedundefined


undefined
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 08:29

Boucher
Préparer, Découper, Vendre

 

 

1)    Définition :

Ce métier consiste à préparer la viande qui arrive dans  les magasins ou les grandes surfaces.

On peut faire ce métier pendant 40ans ou plus.

 

2) Études :

Il y a plusieurs possibilités pour exercer  ce métier. A la sortie du collège le jeune peut faire un CAP charcutier traiteur qui se fait en 2ans puis un BEP en 2 ans également ou un BAC PRO.

 

3) Conditions de travail :

Ce métier est facile à faire, il faut être un fervent des 35heures pour les jeunes de moins de 18 ans. Les plus de 18ans font 40heures par semaines. On travaille sur place sauf pour les parties traiteurs.

Il faut avoir le permis B, on peut avoir le permis poids lourd.

Il faut se lever de bonne heure, maximum 6 heures du matin.

 

4) Les débouchés :

On peut espérer des augmentations dans le travail comme : chef de laboratoire ou s’installer à son compte.

 

5) Compétence est qualité :

Il faut avoir un certain savoir faire qui s’apprend par la formation, il faut être assez vif dans ce métier.

 

6) Salaires :

Le SMIC a 1600€ par mois pour un employé engagé, l’apprenti gagne envieront 500€ par mois, le boucher à sont compte peut espérer un bénéfice par sa clientèle.

 

 

Repost 0
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 08:19

SERVEUSE
 

Présentation 

Le serveur assure le service sous les ordres du chef de rang. Chaque serveur se voit attribué un rang dans la salle de restaurant. Il prépare les tables, dresse le couvert. Il assure la liaison entre la salle et la cuisine : il apporte les plats, débarrasse et assure le service à table.
Rapidité et adresse, amabilité et gentillesse sont indispensables. Dans les grands restaurants, la connaissance d'une langue étrangère (le plus souvent l'anglais) pourra être exigée.
Le garçon de comptoir :
  - travaille derrière le zinc ;
  - prépare les boissons pour le service en salle ;
  - sert les clients sur le zinc ;
  - encaisse et fait la plonge du bar. Soumis à un rythme de travail élevé, le garçon de comptoir a toutefois une position privilégiée : travaillant presque toujours au bar, il a un rôle d'animation vis-à-vis de la clientèle.
Le garçon de salle :
  - travaille en salle et en terrasse ;
  - va et viens entre la salle et le bar, toujours pressé, portant d'une main un plateau bien chargé ;
  - prend la commande des clients, les sert ;
  - encaisse le montant des consommations ;
  - débarrasse les tables au fur et à mesure du départ des clients ;
  - nettoie la salle et la terrasse ;
  - remet les locaux en ordre.

 Qualités requises 

 

Le travail s'effectue constamment debout et demande une bonne résistance physique. Le serveur doit être aimable, courtois et habile. On lui demande d'avoir une bonne mémoire et de l'attention. Le métier exige peu de technicité, mais la difficulté réside dans la rapidité, la sûreté et la précision des gestes avec un rythme de travail qui n'est pas toujours régulier. L'accueil du client et la présentation sont des éléments importants de l'image de marque de l'établissement.

 

  Formation nécessaire  

 

L'accès direct à la profession est possible, après adaptation à l'emploi, avec une formation générale de niveau brevet des collèges ou baccalauréat.  La formation au CAP restaurant et BEP hôtellerie restauration est néanmoins recommandée.


 Débouchés
 

Le CAP  café brasserie répond au besoin de recrutement de serveurs et offre des débouchés dans les cafés brasseries. Certains titulaires du CAP restaurant travaillent comme garçons de café dans les brasseries.
Des débouchés existent dans les grandes villes, dans les brasseries et les cafétérias...

Repost 0
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 19:41
CUISINIER
Créer, Confectionner et Goûter
 
Description :
Le cuisinier élabore des recettes savoureuses dans le mystère de sa cuisine. C’est un créateur inspiré.
 
La condition de travail :
Ce n’est pas un métier sédentaire. L’horaire est de 9h à 15h et de 18h à 23h. Le travail se fait en équipe et il faut le permis de conduire.
 
Formation nécessaire pour exercer ce métier :
- CAP cuisine
- BEP métiers de la restauration et de l’hôtellerie dominante production culinaire
- BAC PRO restauration
- BAC TECHNO hôtellerie
sont autant de diplôme donnant accès aux fourneaux.
Le BTS hôtellerie restauration, option B culinaire, art de la table et du service, permet d’occuper un emploi de premier commis ou de chef de porte.
 
Les débouchés :
Chaque année 14000 emplois de cuisiniers.
 
Salaire :
Ça commence du SMIC et ensuite le salaire varie selon le poste occupé et les compétences (ex un cuisinier gagne entre 1295€ et 1830€).
 
Synthèse :
   Points positifs :on sait cuisiner.
 
   Points négatifs :on se couche tard et on se lève tôt.
Repost 0
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 19:35
BOULANGER
Confectionner, créer et produire
 
Description :
Le métier de boulanger consiste à confectionner toutes sortes de pains gâteaux viennoiseries, entremets et produits traiteurs salés, à la main ou aidé d’équipements mécaniques. Il pétrit la pâte qui a fermenté de longues heures.
 
Conditions de travail :
Grâce à des équipements sophistiqués (pétrin mécanique, chambre à fermentation électronique, four à commande automatique) les horaires sont moins lourdes et les tâches moins pénibles.
 
Les aptitudes et qualités requises :
Hygiène, habileté manuelle, disponibilité et endurance physique sont les maîtres mots.
 
Formation nécessaire :
Il faut :
-         CAP boulanger ;
-         MC boulanger spécialisé ;
-         CAP boulanger ;
-         BEP boulanger.
 
Débouché :
On peut travailler en boulangerie et devenir chef d’entreprise en boulangerie.
 
Salaire :
Un boulanger peut toucher 1200€ dans une usine de production.
 
Points positifs :
Un bon salaire, voir de nouveaux visages.
 
Points négatifs :
Les horaires, la chaleur et les mauvais clients.
Repost 0
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 10:47
BOULANGER
 
Imaginer, créer et vendre
1/ DESCRIPTION :
Le boulanger est un commerçant artisan qui vend les produits qu’il fabrique : pain et produits apparentés. L’artisan boulanger exerce son activité dans un commerce de proximité, dans les circuits de grande distribution, ou encore sur les marchés.
 
2/ LES CONDITION DE TRAVAIL :
Si le boulanger trouve un patron, il reste à la même boulangerie. Le travail est fait en équipe si il y a d’autres boulangers. Si la boulangerie est loin de votre domicile le permis de conduire est indispensable.
 
3/ LES APTITUDES, LES QUALITÉS REQUISES 
Bonne capacité physique car le travail s’effectue debout, il faut le sens de l’exactitude et de l’orientation, être créatif et habile. Aimer travailler les matières premières telles que la farine, le beurre, les œufs. Ne pas être allergique à la farine. Avoir un sens de l’hygiène rigoureux.
 
4/ FORMATIONS NÉCESSAIRES POUR EXERCER CE MÉTIER :
Plusieurs diplômes professionnels de base :
- Un CAP boulanger
- Un BEP boulanger
- Et deux mentions complémentaires (MC) boulangerie spécialisée et pâtisserie boulangère
Ou sinon, il suffit de trouver un patron après la 3éme pour faire un apprentissage
 
5/ LES DEBOUCHÉS :
Il faut une boulangerie qui se trouve généralement dans les villes
 
6/ SALAIRE :
Les salaires mensuels brut pour trente-cinq heures par semaine.
Ouvrier boulanger débutant, titulaire du CAP : 1260 €.
Ouvrier qualifier : 1390 €
Un artisan boulanger peut envisager des revenus mensuels de : 1600 € à 3000 €
 
7/ SYNTHESE :
·                    Points positifs de ce métier :
Ils peuvent manger quand ils veulent. C’est un métier sociable ou l’on peut parler à beaucoup de personnes. 
·                    Points négatifs de ce métier :
Le travail est de nuit, souvent de bonne heure, week-ends et jours fériés compris. Il travail beaucoup.
 
8/ AVIS D’UN PROFESSIONNEL :
Témoignage d'un jeune apprenti : « Moi je vais une semaine au CFA (centre de formation aux apprentis). Puis deux semaines chez un patron. Le boulanger ne travaille jamais dehors. Au début de cette formation nous sommes tout le temps dans les fourneaux, puis peu après on peut passer un BEP chocolatier pâtissier. Une tenu spécialisée et recommandé ou confier au boulanger. »
 
9/ SOURCES : http://www.inbp.com/
Repost 0
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 16:01
MAÎTRE D'HÔTEL
Servir, Aider et  Accueillir
 
Le maître d’hôtel doit : accompagner les clients à la table qu’ils ont réservé, il les conseille dans les choix des plats. Il peut assurer des opérations délicates de découpe ou de flambage. Il doit être près à intervenir en cas de problème. Il recrute et forme le personnel.
 
CONDITION DE TRAVAIL :
Le travail se fait en équipe.
 
LES APTITUDES, LES QUALITE REQUISE :
Ils doivent parler des langues étrangères.
 
FORMATION NECESSAIRE POUR EXCERCER CE METIER :
Il faut un BAC+2 (BTS, hôtellerie, restauration).
On peut avoir un BAC PRO
                           -BAC Techno d’hôtellerie
 
LES DÉBOUCHÉS :
Il peut travailler dans les bateaux de croisière, dans les stations de ski, les restaurants et les hôtels.
 
SALAIRE :
Le salaire est de 1700 à 2600 €
 
SYNTHÈSE :
 - points positifs de ce métier :
Le salaire. Il est toujours en contact avec les gens.
 
- points négatifs de ce métier :
Il reste debout pendant des heures sans pouvoir s’asseoir le maître d’hôtel exerce un métier prenant, physiquement et nerveusement.   
 
Repost 0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 16:19
PÂTISSIER
Fabriquer, Inventer, Former
 
1) Description :
Le métier consiste à fabriquer des gâteaux, être poli avec les gens, travailler dans unebBoulangerie  pâtisserie et son objectif est de vendre ses gâteaux.
 
          2) Les conditions de travail :
Les horaires sont : la journée commence entre 4heures et 6heures du matin et il n’est pas obligé d’avoir le permis si on habite à côté de l’entreprise.
 
          3) Les aptitudes : 
Les aptitudes sont : fabriquer des gâteaux, inventer des gâteaux, …
 
          4) Formation nécessaire pour exercer ce métier :
Il existe deux sortes de CAP :
CAP pâtissier glacier chocolatier confiseur
CAP glacier fabricant
BEP alimentation option pâtissier glacier chocolatier
BAC PRO métiers de l’alimentation, module d’approfondissement pâtissier confiserie glacerie
MC pâtisserie glacerie chocolaterie confiserie spécialisées
Pour la vente uniquement : MC vendeur spécialisées en alimentation
 
          5) Les débouchés
Il faut travailler dans une boulangerie
         
               6) Salaire
Le salaire est de 1172€ brut pour un jeune pâtissier.1468€ pour un brevet de maîtrise, 1620€ à 1810€ pour un chef pâtissier de plus de dix ans d’expérience, les meilleurs d’entre eux peuvent gagner jusqu’à 2863€.
 
               7) Synthèse
     Point positifs : La gourmandise, …     
                  
     Point négatifs : La journée commence très tôt. Ses horaires varient suivant la taille du magasin et les mois de l’année. Travailler les jours fériés ; Noël et Pâques marquent des périodes d’activités intenses.
Repost 0