Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Paroles de collègien

Tu es en 4e ou en 3e  et il te faut réflechir à ton orientation.
Quelques conseils d'élèves, tu dois : 
- te donner les moyens de choisir un métier qui te plaît.
Et oui, il va falloir peut-être travailler plus en classe mais c'est ton avenir que tu te prépares ne n'oublie jamais ;
- suivre les conseils de ton professeur principal ;
- rencontrer souvent le COP ;
- participer aux portes ouvertes des lycées ;
- réagir avant la fin du deuxième trimestre sinon tu vas souffrir.

Maintenant à toi de choisir ton métier pour demain.


Collège La Loge des Bois

undefined
undefinedundefined


undefined
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 16:28
JOCKEY
Entraîner, préparer et entretenir
 
- Description de ce métier :
Ce métier consiste à entraîner des chevaux, à les faire concourir. Le jockey doit avoir une taille précise et un poids précis. C’est un métier très exigeant réservé aux personnes passionnées.
 
- Les conditions de travail :
Les conditions de travail sont sévères car le jockey doit mesurer 1,50 ou 1,60m pour 50 ou 60 kg. Ce n’est pas un métier sédentaire. Les horaires peut-être différents (matin comme le soir). Le travail se fait seul.
 
- Les aptitudes, qualités requises :
Il faut travailler dans les écuries de galop. Au moment des courses ils doivent présenter le cheval lui faire faire le saut d’obstacle ou aussi le dressage.
 
- Formation nécessaire pour exercer ce métier :
Après la 3éme. Le CAPA lad jockey, lad driver et le BEPA cavalier d’entraînement, lad driver, du cheval de compétition préparent à cette activité. Notez que la spécialité. Ces deux diplômes se préparent en deux ans après la 3éme.
 
- Les débouchés : Il travail dans les haras, les centres équestres, écurie du moins ou il peut y avoir un club d’équitation.
 
 
- Salaires :
Le salaire débutant est de 1350 à 2000 € brut par mois.
 
- Synthèse :
* Les points positifs pour ce métier sont : rester avec les chevaux et les monter. Participer à des courses.
* Les points négatifs pour ce métier sont que le jockey à une limite de taille et de poids et qu’il y a beaucoup de risque.
 
 
Repost 0
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 11:14
PAYSAGISTE
Créer, entretenir, imaginer

1/ DESCRIPTION :

Le paysagiste exécute des travaux d’aménagement paysager conformément aux spécifications d’un plan. Il peut également être responsable de l’entretien régulier des aménagements paysagers de résidence, des commerces ou autres.
 
2/ LES CONDITIONS DE TRAVAL :
Le permis de conduire est indispensable car les déplacements sont fréquents. Le paysagiste travaille toujours en pleine air. Il est rarement seul.
 
3/ LES APTITUDES, LES QUALITES REQUISES :
Les qualités nécessaires sont le goût du travail en pleine air (conditions climatiques aléatoires), une bonne condition physique, une excellente connaissance du monde végétal, des connaissances mécaniques, un sens de l’initiative, de la minutie et du soin.
 
4/ FORMATION NÉCESSAIRE POUR EXERCER CE MÉTIER :
Plusieurs conditions professionnelles sont vivement recommandées pour exercer en spécialiste ce métier :
- Le bac pro travaux paysagers ;
- Le bac pro productions horticoles, spécialité pépinières ;
- Le bac pro maintenance des matériels, option parcs et jardin ;
- BTSA aménagements paysagers ;
- Le BTSA production horticole.
 
5/ LES DÉBOUCHÉS :
Le paysagiste peut être responsable de l’entretien régulier des aménagements paysagers de résidences, de commerces… 
 
6/ SALAIRE :
Un salarié d’une collectivité locale débute aux alentours de 1200 € brut mensuel.
 
7/ SYNTHESE :
·       Points positifs de ce métier :
Le paysagiste est rarement seul. Il travaille à son compte. Il se sent libre, dans la nature. Il dispose d’espace. Il n’est pas stressé.
 
·       Point négatifs de ce métier :
Les conditions climatiques de ce métier sont aléatoires. Il doit également veiller au fait que ses créations soient appréciées de nombreuses années plus tard.
 
8/ AVIS D’UN PROFESSIONNEL :
« C’est un beau métier où l’on travaille avec la nature. C’est un métier très diversifié où l’on doit acquérir beaucoup de connaissances et d’expérience. C’est un métier d’avenir ou les techniques de travail ne cessent d’évoluer. J’ai choisis ce métier car j’adore le contact avec la nature. Les villes ont besoin de zones paysagères aménagés à chaque fois dans un cadre différent ainsi que nos campagnes qui elle aussi ont besoin de suivre une évolution dans le respect de la nature mal mené. C’est pour cela que ce métier sera porteur d’emploi et de travail pour l’amélioration de notre environnement et le bien être de tous. »
 
9/ SOURCE :
 
http://www.cidj.com
Repost 0
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 11:12
LE BÛCHERON
Travailler le bois, couper, être habile
 
Ce métier consiste à travaillé dans des entreprises d’exploitations .Il consiste aussi à couper des arbres pour vendre au commerces .Il consiste aussi a s’occuper de la nature.
 
Avoir une bonne santé et endurance physique car l’ouvrier bûcheron travaille en pleine air.
 
Des emplois à géographie variable
 L’ONF (office national des forêts) est l’un des principaux employeurs d’ouvriers forestiers.
 
 
Description 
 Ce métier consiste à travaillé dans des entreprises d’exploitations .Il consiste aussi à couper des arbres pour vendre au commerces .Il consiste aussi a s’occuper de la nature.
 
Les conditions de travail
 Ils peuvent travaillés dans de petits groupes (2 à 5 personnes). A certaine période de l’année, ils partent très. (3 heure ou 4 heure du matin) pour partir travaillés dans les haute montagne.
 
Les aptitudes, les qualités requises
 Les aptitudes requises sont de savoir se servir d’une trançeneuse, puis savoir  couper desarbres.
 
Formation nécessaire pour exercer se métier
 Pour exercer ce métier il faut déjà avoir le BEP travaux forestier, ou sinon le BAC PRO gestion et conduite de chantier forestier, puis le BACCALAURERAT ou BREVET PROFESSIONNEL, responsable d’exploitation agricole.
 
Les débouchés 
 La plupart des bûcherons sont à leur compte ou sinon ils sont dans une entreprise.
 
Salaire
 Certain bûcherons ont un revenu mensuel équivalant au SMIC et d’autre à plus de 1500euro par mois.
 
Synthèse
 Le point positif est d’aider la nature.
Le point négatif est de se lever très tôt.
Repost 0